L’Équipe

fany

À propos de Fany

C’est la fille de l’idée qui a germée. C’est elle qui défriche la terre, qui plante des semences et qui cueille l’étincelle, à grandeur de la province. C’est la visionnaire, l’audacieuse qui a la foi. La mélomane, celle qui va, qui prend les devants pour vrai, chaque fois.

 

IMG_2648

 

 

 

À propos de Myëlle

La fille qui rame, qui se pitch à l’eau. Toujours le spot allumé, c’est celle qui accompagne l’artiste contre vents et marrées, celle qui touche le X qui les fait shiner. C’est l’aimant et la bousole, c’est la co-pilote de la route.

 

 

 

 

 

 

 

Pour la petite histoire…

Mot de la l’investigatrice:

En juillet 2008, j’ai reçu le courriel d’une amie musicienne qui venait de recevoir une mauvaise nouvelle : un refus de bourse pour le projet de son album. Malheureusement, ce sont des choses qui arrivent fréquemment dans ce domaine. Spontanément, j’ai voulu l’aider et faire découvrir aux gens du coin son immense talent. J’ai donc porté, sans le savoir, le chapeau d’agente et, quelques semaines plus tard, trois dates de spectacle étaient annoncées. L’hébergement, le transport à partir de Montréal, la nourriture, tout était planifié et mon amie arriverait à Sept-Îles le 3 août, ville où j’habitais à l’époque. Trois concerts où les paroles, la musique et les échanges entre le public et l’artiste se sont mariés. Les spectateurs ainsi que moi-même étions aussi comblés que mon amie. Évidemment, son passage n’a pas remplacé sa bourse manquée, mais cette expérience inspirante lui a permis de tisser de véritables liens avec les gens de là-bas et d’écrire quelques chansons dont Sept-Îles. Certaines critiques disent même que cette pièce, tirée de son album Tempête, fût sa plus belle composition en carrière. C’est ainsi que ce projet a réellement démarré sans même que je m’en aperçoive. L’envie de m’impliquer, de créer des rencontres et de suivre mon instinct a, peu à peu, fait son chemin. Une histoire qui, 5 ans plus tard, m’a amenée sur les bancs d’école pour transformer un rêve en réalité : celui de Route d’Artistes.

Ève Cournoyer est décédée trop tôt, en août 2012, et n’aura jamais vu mon projet se concrétiser. Ce fût la première artiste à dire « oui » pour prendre la route et à croire en moi. Grâce à Ève, j’ai eu la force et le désir de continuer dans cette voie, celle qui m’a menée à la création de Route d’Artistes. Je lui dédie entièrement ce projet et je lui en serai éternellement reconnaissante.

 

« Jamais je n’oublierai ces moments partagés »
Ève Cournoyer – Sept-îles- album Tempête 2010

Fany Rousse XX